L’INSEEC utilise la Démarche Appréciative

« Une école, c’est comme une entreprise. Nous avons démarré une démarche inspirée de l’Appreciative Inquiry

pour renforcer la cohésion entre tous les publics de l’Inseec Bachelor »

 L’INSEEC Bachelor est comme une entreprise ! 

L’école de commerce parisienne INSEEC Bachelor, située dans le 16ème arrondissement, réunit plus de 800 étudiants qui se répartissent sur les deux sites boulevard Exelmans et rue Chardon Lagache. Pour développer l’école, alimenter les étudiants en connaissances et compétences et travailler leur future employabilité, ce sont plus de 130 professeurs ponctuels autour de l’équipe d’enseignants permanents et une quinzaine de salariés qui se consacrent à l’organisation administrative, commerciale et financière de l’école tout en travaillant au quotidien le lien avec les parents (financeurs) et les entreprises.

 Le contexte

» Je constate que les jeunes qui intègrent notre école arrivent parfois avec un sentiment d’échec : « je suis là car je n’ai pas été pris en prépa » ; D’autres arrivent en pensant acheter leur diplôme. Ils se placent en position de « client exigeant » au lieu de se considérer comme des étudiants, ce qui déclenche des comportements inadéquats envers eux-mêmes et envers les équipes administratives, lesquelles sont amenées à gérer de nombreuses contraintes réglementaires et organisationnelles.

Parmi nos multiples intervenants, certains professeurs apportent également- souvent malgré eux- une vision négative de l’entreprise, ayant vécu plans sociaux, licenciements économiques ou même burn out.

Les parents de nos étudiants sont souvent eux-aussi impactés par une ambiance générale dépréciative qui n’est pas favorable à l’évolution constructive de leurs enfants.

Face à ce constat, j’ai pris conscience que je devais impulser une dynamique plus positive auprès des équipes internes et des étudiants : le bonheur au travail/ à l’école, c’est possible et… c’est peut-être même la clé de l’efficacité et de la performance. »

Le choix de la démarche Appreciative Inquiry

Pour mener à bien ce projet, Claire Souvigné a choisi de faire appel à Kti Dossot, praticienne de la démarche Appréciative, issue du monde de l’entreprise et par ailleurs intervenante de l’école. Cette approche se fonde sur la recherche des expériences réussies et des forces de l’ensemble des parties prenantes pour construire un futur engageant, un rêve commun.

La démarche appréciative est d’abord une démarche collective, participative et contributive, ou chacun apporte ses richesses, ses idées, son énergie pour contribuer à un projet compris par tous. Sous cet angle novateur, elle a permis, à partir de la réflexion de Claire, de partager et d’insuffler à l’école une dynamique innovante, porteuse de projets concrets, motivants et fructueux.

 L’objectif de départ

Qu’est ce que l’on peut faire pour que cela se passe mieux ? Voilà la question de démarrage de tout projet d’entreprise.

La réflexion première était : « Nous formons les managers de demain. Nous croyons à l’intérêt du bonheur au travail/ à l’école. Démontrons-le dans notre propre organisation. »

La première étape : définir la vision commune

Pour mener ce projet orchestré par Kti Dossot, Claire Souvigné a présenté la démarche au sein de l’école et fait un appel à volontaires ; Cette étape constitue un élément fondateur d’une démarche dont le succès repose sur la puissance créative du collectif.

Le groupe de travail a réuni une quarantaine de personnes : étudiants, personnes travaillant dans les fonctions administratives et pédagogiques, anciens étudiants et professeurs.

La vision qui a émergée du collectif était : «  C’est avec Bonheur que Tous ensemble, Nous construirons la réussite et l’épanouissement de nos étudiants, tout au long de leur futur parcours professionnel »

Le déroulé

Pendant 4 mois, des sessions courtes ont eu lieu le soir et se sont organisées autour de 3 axes dégagés des ateliers avec un groupe Projet au sein duquel toutes les parties prenantes étaient représentées : la prise de conscience (ce que j’ai, ce que je sais, l’importance d’être dans cette école, sa valeur pour moi), la transmission (pédagogie, motivation, lien), la communauté (le socle qui nous lie, le réseau).

6 lignes directrices ont permis de mettre en place des actions concrètes.

Toute action décidée était le choix du collectif, et menée par des volontaires.

 Les premières actions concrètes

  1. Reconstruire un espace scolaire favorable aux apprentissages

Alors que toutes les classes étaient équipées en tables fixes, l’ensemble du mobilier a été modifié pour que les cours puissent s’organiser en mode « ateliers » et « travail en groupes ».

90% des classes ont ainsi été repensées.

  1. Le lancement du TURFU, TURFU COMME FUTUR !

Les étudiants en 3ème année se sont vus remettre un livre de pages blanches sur lequel était écrit « PLAN YOUR TURFU ». Il leur a été demandé de noter dans ce « carnet de bord » leur parcours de professionnalisation vers l’entreprise. Lors de leur Grand Oral de fin d’études, les étudiants devaient commenter leur Turfu. Le résultat des premiers TURFU a été impressionnant : véritable journal de bord des démarches et des ressentis lors de la recherche d’un stage ou un emploi, témoin de moments forts de l’élève à l’occasion d’une conférence, d’une exposition, d’un film… Véritable journal intime pour certains même. Les pages blanches se sont remplies d’écritures, de dessins, de collages…

  1. L’organisation du CLUB BBA dédié aux parents

Bien souvent les parents des jeunes adultes aimeraient savoir ce qu’ils vivent et expérimentent à l’école mais… n’en savent pas grand-chose.

Un premier diner sur le thème de l’excellence a eu lieu dans l’enceinte de l’école : les parents ont été accueillis pour l’apéritif dans la salle de dégustation dédiée aux élèves de la section commercialisation de vins et spiritueux. Puis ils ont rejoint le 2ème étage où une grande salle de classe avait été métamorphosée pour l’occasion en salle de dîner. Un des professeurs du groupe INSEEC, Eric Cobast, spécialiste de la rhétorique, a démarré le diner sur un texte autour de l’audace. Le sociologue Serge Guérin, qui se passionne pour les relations inter-générationnelles a continué en évoquant l’ambition. Enfin les parents ont eu, grâce à la restitution des résultats d’une enquête, la vision de leurs jeunes sur la notion d’engagement.

Les vins et le repas ont été concoctés par des sociétés créées par d’anciens élèves de l’INSEEC Bachelor…

De nombreux autres projets ont été amorcés, chacun permettant systématiquement de créer du lien entre les différents publics de l’école, et chacun étant évalué en terme de plaisir, de partage et de qualité.

Inaugurée en 2016, la démarche continue donc de porter ses fruits en 2017 puisqu’elle correspond à une mise en dynamique d’une nouvelle façon de voir et d’agir.

Et Claire Souvigné de conclure :  » Bonheur et Performance. Ce n’est pas antinomique, c’est une construction collective autour de valeurs partagées ; c’est aussi une vision faite de sens de la réalité et d’une conception idéale de l’enseignement »

 

À propos de Claire SOUVIGNE

Claire Souvigné est Directrice du pôle Management du MBA Institute, qui regroupe l’INSEEC Bachelor et les Msc & MBA spécialisés. Elle a intégré le groupe INSEEC en 1999 comme intervenante à Sup de pub en parallèle de son métier de responsable de communication ; en 2001, elle prend la direction des Masters et 3ème cycles, avant de reprendre la direction de SUP CAREER, école en alternance en 2008; après une année dans l’univers des préparations aux concours (Sup Santé, Atout Sup, 2012) , elle prend la Direction de l’INSEEC Bachelor en 2013, et crée l’American BBA.

 

A propos de Kti DOSSOT

Dirigeante au sein de grands groupes internationaux puis indépendante, Kti Dossot fait évoluer les organisations en s’appuyant sur ses capacités à développer une Vision stratégique et à stimuler coopération et contribution pour délivrer des résultats durables.

Kti intervient en Conseil en stratégie, Accompagnement du changement, Pilotage de programmes internationaux, ayant toujours à cœur de favoriser réussite collective et performance heureuse de chacun(e) et de tous. Kti est certifiée «Appreciative Inquiry for positive business and society change», partenaire de l’IFAI, et membre active du Mouvement Appréciatif. Convaincue de la nécessité de transmettre un regard nouveau aux dirigeants de demain, Kti intervient en enseignement supérieur.

 

À propos de l’INSEEC Bachelor 

Sous l’impulsion de sa Directrice Claire SOUVIGNE, l’INSEEC Bachelor, l’école de commerce parisienne post bac du groupe INSEEC, se déploie et accueille, pour sa 35ème année, plus de 800 élèves.

L’INSEEC Bachelor déploie les programmes en management de l’un des premiers groupes

d’enseignement supérieur français, l’INSEEC. Le groupe compte plus de 20 000 étudiants et près de 80 000 anciens élèves dans le monde.

L’ INSEEC Bachelor forme aux métiers du marketing/communication/digital, à la finance et à la gestion, aux métiers commerciaux et à l’entreprenariat avec des programmes de Bac à Bac+3 tandis que son programme American BBA en 4 ans, 100% anglophone, ouvre les portes des grands MBA mondiaux et de carrières internationales.

Avec 2 campus INSEEC à Londres et à San Francisco, des programmes enseignés sur Genève, Monaco ou Shanghai, les étudiants baignent dans une atmosphère pluriculturelle.

Innovant, orienté sur les nouvelles pratiques managériales exigeant autant de qualités relationnelles que de compétences techniques, l’INSEEC Bachelor forme des managers agiles et performants.

L’école a été classée Premier Bachelor Parisien et dans le top 10 au niveau national. (Source : Palmarès 2016 Le Parisien).

Les Bachelor sont des formations en 3 ans qui permettent d’accéder à un emploi dans 100% des cas moins de 6 mois après l’obtention du diplôme.

Ce contenu a été publié dans Expériences avec l'appreciative inquiry. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.