Coopération, collaboration de quoi parlons-nous ?

Petite explication de texte entre ces deux notions qui peuvent parfois être confuses….

La collaboration :

« Travailler ensemble » : élaboration en commun d’une solution négociée et consensuelle.

Dans le cas d’un travail collaboratif, il n’y a pas de répartition a priori des rôles : les individus se subsument (action de considérer une chose comme faisant partie d’un tout.) progressivement en un groupe qui devient une entité à part entière.

La responsabilité est globale et collective. Tous les membres du groupe restent en contact régulier, chacun apporte au groupe dans l’action, chacun peut concourir à l’action de tout autre membre du groupe pour en augmenter la performance, les interactions sont permanentes : c’est la cohérence du collectif qui permet d’atteindre l’objectif. Le mode collaboratif est plus difficile [que le mode coopératif] à mettre en œuvre car il implique davantage l’humain (ce qui pose souvent des problèmes d’ego), mais sa performance est sans égal : la capacité d’un groupe à valoriser son capital humain est une marque d’Intelligence Collective.»

Les caractéristiques spécifiques à la collaboration sont succinctement les suivants :

  • Objectif partagé par la communauté
  • Interactions sociales importantes
  • Engagement des participants
  • Co-construction de signification partagée. (Lewis, 1997; Minier et Brassard, 1999; Daele et Lusala, 2002)

La coopération

« Opérer ensemble » : partage des tâches entre les différents participants et une mise en commun par juxtaposition des apports de chacun.

On parle de travail coopératif quand deux ou plusieurs personnes travaillent conjointement dans un même objectif, chacun ayant à sa charge une part bien définie du travail à réaliser.

Le mode coopératif résulte d’une division négociée (rationalisée) a priori d’une tâche en actions qui seront attribuées (réparties) entre des individus qui vont agir de façon autonome.

Ce que disent certains chercheurs…

« Le mode coopératif résulte d’une division négociée (rationalisée) a priori d’une tâche en actions qui seront attribuées (réparties) entre des individus qui vont agir de façon autonome. Les interactions se limitent à l’organisation, la coordination et le suivi de l’avancement (souvent sous la responsabilité d’un individu chargé de s’assurer de la performance individuelle de chacun). La responsabilité de chacun est limitée à garantir la réalisation des actions qui lui incombent : c’est la concaténation progressive et coordonnée du fruit de l’action de chacun qui permet d’atteindre l’objectif. » (Jean Heutte, 2003)

« Une certaine division du travail existe dans toute collaboration mais celle-ci est spontanée, basée sur un engagement, un désir de participation libre, alors que dans la coopération, elle est demandée et raisonnée. » (M-F. Blanquet)

« Au contraire de la compétition, la coopération favorise les interactions entre les individus, la responsabilité de chacun envers les autres et le développement d’habiletés sociales. » (Donald Long)

Travail coopératif vs simple travail en groupe

Pour Alain Derycke, le travail en mode  coopératif va plus loin que le simple travail en groupe. Il les distingue de la manière suivante :

Travail coopératif Travail en groupe
Interdépendance positive. Absence d’interdépendance.
Hétérogénéité dans la composition du groupe. Homogénéité dans la composition du groupe.
Partage de la fonction de leadership. Un leader par groupe.
Responsabilité de chacun des partenaires. Responsabilité de soi-même.
Accent sur la tâche et la gestion de l’interaction pour la réalisation. Accent exclusivement sur la tâche.
Formation pour le développement des compétences au travail en équipe. Méconnaissance des compétences requises pour le travail en équipe.
Position active du Manager qui observe et intervient dans l’interaction. Position passive du Manager qui ne prend pas une place d’acteur (médiation) dans l’interaction.

 

Ce contenu a été publié dans manager appréciatif, psychologie positive, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.